Lieux des concerts en 2022

Arbois – Église Saint-Just

Patrimoine historique et gastronomique font toute la richesse du village d’Arbois. Au cœur du vignoble jurassien, c’est un bâti en pierre d’un jaune-ocre très caractéristique qui invite à découvrir ruelles, hôtels particuliers et grandes maisons vigneronnes. Du haut de ses presque 60 mètres, l’église Saint-Just son imposant clocher de pierre rousse offre un magnifique panorama sur le village et son vignoble. Car Arbois, qui abrite le Musée de la vigne et du vin, est aussi la capitale des vins du Jura et un haut lieu de la gastronomie, perpétuant une tradition culinaire installée de longue date.

© Jura-Tourisme

Château-Chalon – Église Saint-Pierre et Maison de la Haute-Seille

Du haut de son promontoire rocheux, Château-Chalon semble veiller sur la région et le vignoble jurassien. En flânant dans les rues de cette « Petite cité de caractère », on découvre un précieux patrimoine médiéval qui témoigne du riche passé du village. De son abbaye fondée au VIIème siècle par les bénédictines, il ne reste aujourd’hui que les vestiges du donjon et l’attachante église romane Saint-Pierre. Haut-lieu du Jura, le village est aussi le berceau de « l’or du Jura », le rare et mystérieux vin jaune qui fait la renommée de la production viticole jurassienne.

© Marie Mannevy

Arlay – Église Saint-Vincent 

Village vigneron de caractère traversé par la Seille, Arlay et ses sept hameaux sont dominés par les ruines médiévales auprès desquelles fut construit le château à la fin du XVIIIème siècle, veillant sur un vignoble ancestral.  Le Château d’Arlay, dont le parc est classé “Jardin remarquable”, serait l’un des plus anciens châteaux viticoles en France.  Cette longue tradition viticole a fait d’Arlay la capitale du “vin de paille” typiquement jurassien. Au cœur de l’un des hameaux, l’église Saint-Vincent et son magnifique clocher comtois. Construite en 1818, cette église est désormais le seul édifice religieux du village qui en comptait jadis plus d’une dizaine.

© Olivier Borgeaud

Baume-les-Messieurs – Abbaye impériale 

Niché au cœur des hautes falaises de sa reculée, dans un site naturel exceptionnel, le village de Baume-les-Messieurs constitue un joyau du patrimoine du Jura, classé parmi les “plus beaux villages de France”. Au cœur du village, son abbaye bénédictine, l’une des plus prestigieuses de Franche-Comté. L’abbatiale abrite de nombreux trésors dont un majestueux retable flamand du XVIème siècle et une riche statuaire bourguignonne du XVème siècle. Les autres bâtiments de l’abbaye que l’on découvre en traversant ses trois cours offrent une magnifique unité architecturale. À quelques kilomètres du village, de spectaculaires grottes témoignent de la particularité géologique du territoire de Baume-les-Messieurs.

© Sylvie Cochet

Orgelet – Église Notre-Dame de l’Assomption 

Au pied du Mont Orgier, les rues pittoresques, le site de l’ancien château, l’ancien couvent des Bernardins témoignent du riche passé d’Orgelet, “Petite cité de caractère”. Après la création du village autour du premier château au XIIème siècle, l’arrivée des comtes de Chalon au XIIIème siècle a vu s’installer une puissante baronnie à Orgelet. L’église fortifiée Notre-Dame de l’Assomption, avec son imposant clocher, présente de précieuses pièces dont  un pavement médiéval provenant du château, aux dimensions et motifs exceptionnels, ou une chasublerie remarquable.

© Sylvie Cochet